Intuition/Inspiration

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler intuition et inspiration.

Pour commencer voici leur définition :

Intuition : d’après le Larousse : du latin scolastique « insipiratio, -onis = souffle » et du latin classique « intuitium » = regarder attentivement. Il s’agit « d’une forme de connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience. » Il s’agit donc d’une forme d’intelligence parallèle à l’intelligence rationnelle.

Inspiration : d’après le Larousse : du latin « inspiratio, -onis = souffle » ;  il s’agit d’un « mouvement intérieur, impulsion, qui porte à faire, suggérer ou à conseiller quelque action« . Une fois de plus nous sommes dans un domaine autre que le rationnel.

  •  L’intuition

Une étude a été menée en 1998 par deux neurologues à l’université de l’Iowa. Il s’agissait de placer 16 personnes face à 4 jeux de cartes avec une mise de départ de 2000 dollars. Chaque jeu possédait des cartes gagnantes et perdantes. Lorsqu’un participant tirait une carte gagnante, son système nerveux n’avait pas de réaction particulière. Par contre, lorsqu’il était sur le point d’en tirer une perdante, son système nerveux envoyait un « signal d’alarme ». Nous serions donc capables de « sentir » à l’avance les choses.
Nous avons tous déjà fait l’expérience de faire, dire ou aller quelque part sans forcément savoir pourquoi nous l’avons fait. Poussés ou appelés par ce « je ne sais quoi », cette petite « voix » intérieure que l’on appelle donc l’intuition. Si nous pouvons « sentir » à l’avance si quelque chose est fait pour nous ou pas, alors nous avons tout intérêt à suivre cette voix le plus possible. Certaines personnes la suivent depuis toujours, plus ou moins consciemment. Généralement on pense qu’elles ont de la chance car guidées par elle, elles arrivent à atteindre l’abondance dans beaucoup de domaines. Or la chance n’y est pour rien. Il s’agit seulement de la faculté de chacun à s’écouter et suivre notre petit guide intérieur qu’est l’intuition.

Pour ceux qui ont du mal à la suivre, il existe des solutions et exercices afin de la développer et s’y connecter plus facilement. Pour commencer, je dirais qu’il est essentiel d’y croire ou du moins s’y ouvrir. Evidemment si nous sommes fermés à l’idée cela va être plus que difficile. Ensuite, on en revient à la pleine conscience (dont je te parle notamment ici). Faire le vide pour apprendre à l’entendre et l’écouter. Quand elle vient à vous ne réfléchissez pas ! Laissez-vous porter ! Vous serez très probablement surpris du résultat. Ce qui vous poussera à recommencer. Et plus vous ferez cela, plus cela deviendra facile et quasiment naturel de la suivre et de façon consciente, choisie. Elle vient plus facilement lors de moment où le mental est « déconnecté » donc dans des moments liés au plaisir, à la joie, l’amour. Cultivez ce genre de moments ! Cela vous permettra de vous reconnecter à cette part de vous. Je vous conseille également le cahier  » le défi des 100 jours pour développer son intuition » de Lilou Macé et Sonia Choquette.

Je tiens à préciser qu’il n’y a pas de « mauvaise intuition ». Si elle nous frappe et que l’on se trompe au final, c’est très probablement que le mental s’est ajouté à l’équation. Ce que nous souffle l’intuition est souvent inconfortable pour cette partie de nous qui aime sa zone de confort etc. Cela amène des peurs, résistances voire projections qui biaisent l’ensemble. Notre intuition n’en est donc plus une car le mental s’y est invité. Il s’agit de pensées mentales « déguisées » en intuition.

  • L’inspiration

Comme l’indique la définition elle est étroitement liée à l’intuition et nous l’associons souvent au domaine créatif et artistique.

On parle de « mouvement intérieur » donc quelque chose que l’on ressent intérieurement et qui n’est pas de l’ordre du rationnel. La notion de mouvement est importante selon moi. Pour moi, l’inspiration est la mise en mouvement du ressentis et de la connaissance liés à l’intuition. Autrement dit le fait d’agir via l’intuition. Là où l’intuition est purement une sensation et une connaissance inexplicable, l’inspiration est l’impulsion ou la mise en pratique de cette dernière. Nous pouvons ressentir et avoir connaissance via l’intuition sans pour autant s’en inspirer et donc mettre en œuvre.

Nous pouvons ainsi dire « qu’être inspiré » c’est suivre son intuition de façon concrète.



J’espère que cet article vous aura éclairé sur le sujet et donné envie de suivre votre intuition afin de laisser entrer « la magie » dans votre vie.

Je vous dit à bientôt et n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

Source de l’étude citée : http://www.psychologies.com

Résolutions ?

Bonjour les lumières.

Qui dit premier article de nouvelle année dit vœux. Alors je vous souhaite de vous écouter, de vous accepter et vous aimer afin de trouver votre essence, vos potentiels immenses et cachés pour le moment. Je vous souhaite de vous trouver et d’être vous, loin des masques, de l’ego. Je vous souhaite le meilleur dans les domaines que vous souhaitez.

Je vous fais mes vœux et pourtant ce n’est pas une fête qui me fait vibrer, qui me parle. Déjà parce que c’est une date totalement arbitraire. Un jour, quelqu’un à décidé que cela serait mieux de changer de calendrier…ok…soit… Moi je n’accorde pas beaucoup d’importance aux dates en soit (sauf exceptions).

Ensuite, je n’attends pas la nouvelle année pour prendre des résolutions ou objectifs. Pour moi, chaque jour, voire chaque seconde, est une occasion, une nouvelle opportunité de se lancer dans quelque chose qui nous anime, nous fera du bien etc.

Les résolutions prises lors de la nouvelle année ne sont quasi jamais tenues, vous savez pourquoi ? Car on les prends par tradition. Parce que tout le monde le fait. J’ai arrêté  il y a plusieurs années de perdre mon temps et mon énergie avec des « résolutions » dont je savais pertinemment qu’elles ne dureraient pas. Pour que quelque chose marche vraiment il faut le décider vraiment. Le décider pour soi, parce que cela vibre en nous,  que l’on en a vraiment envie. Vous ne faites pas de sport et 364 jours de l’année cela ne vous pose pas de problème ? Pourquoi alors prendre la résolution de se mettre au sport… Si vous vouliez vraiment en faire, vous ne croyez pas que vous le feriez déjà ? Et ceci est valable pour quasi toutes les « résolutions » prises au nouvel an. Souvent ce sont des choses que tout le monde dit, des choses « bateau », comme pour se donner bonne conscience. Arrêtez avec cela, soyez honnête avec vous et assumez. Il n’y a rien de grave à ne pas faire de sport, ne pas manger sainement tout le temps, ne pas lire, ne pas faire ceci ou cela, si vous êtes bien avec cela le reste de l’année.

Par contre, la nouvelle année est une occasion parmi d’autres de se lancer de nouveaux défis, objectifs. De nouvelles énergies entre en action. Alors si vous avez un rêve, si votre petite voix intérieure vous murmure des choses depuis des semaines, des mois, alors lancez-vous ! C’est un bon moment pour le faire.

Je vous souhaite une douce soirée et un joli week-end.

PS : n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

Mon cocktail de la réussite

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager ma vision de comment réussir. Ce que je pense qu’il faut appliquer et que j’applique moi même et qui me donne des résultats. Je précise d’ores et déjà que, évidemment, étant tous uniques aucun principe de ne peut s’appliquer à tout le monde et on revient toujours au même sujet : s’écouter !
Je vous en ai parlé dans un podcast (ici), j’ai mis en ligne un article aidant à mieux comprendre ce qui se passe en nous et donc s’écouter (ici). Et bien en voici un autre, inspiré par un mail reçu de Gianni Bergandi (dont vous pouvez trouver les vidéos inspirantes sur youtube et ses mails via sa newsletter) car on ne s’écoute jamais assez !

Tout d’abord, je tiens à souligner que pour moi, prendre ce qui nous parle, ce qui est fait pour nous, dans toutes les informations que l’on reçoit et l’adapter à nous même, est la base de tous changements, de toutes réussites !

Je pense que vous avez tous lu/entendu que pour réussir, évidemment, il faut un objectif et s’y tenir. C’est une base essentielle en effet. Pas facile je vous l’accorde. Il y a plein de comptes, sur les réseaux, ultra motivants à ce niveau, remplis de citations, conseils etc. Être motivé pour déjà se lancer et pour pouvoir ensuite continuer, ne pas s’arrêter avant d’avoir atteint cet objectif est primordial.
Je parle là d’écouter ce qui vibre en nous, cette joie, ce sentiment d’euphorie, voir d’invincibilité quand on imagine, dans un premier temps, se lancer à faire cette chose qui parle au fond de nous et que l’on ressent ensuite une fois lancé. S’écouter pour se lancer et continuer. Puiser en nous cette force.

Toutefois, je trouve qu’un autre aspect essentiel est assez souvent négligé. Je parle d’écouter l’autre versant, je dirais, de l’énergie dont je parle au dessus. Celle qui demande de se reposer ! Souvent, on pense seulement au côté « guerrier » ; pas de repos avant d’avoir atteint l’objectif ! Le problème avec cela est que cette énergie guerrière, qui vient du mental ou de l’émotionnel ou de l’ensemble des deux, est plus puissante que celle de notre corps. Si on n’écoute que cette partie de nous alors on court à l’épuisement physique mais aussi mental. Car bien que puissante elle n’est pas intarissable et a besoin de se ressourcer. Non se reposer n’est pas une perte de temps ou un échec. Se reposer permet d’engendrer une nouvelle énergie afin de mieux repartir.

Bien sur, que comme vous, je vais parfois au-delà de mes limites physiques ou mentales. Bien sur que parfois je « culpabilise » quand je me repose, que je m’écoute et pense à mes projets qui n’avancent pas à ce moment là ! Et je me rappelle que c’est en quelques sortes reculer pour mieux sauter. Que le lâcher prise est nécessaire et permet de plus grandes et belles choses. J’apprends à m’écouter avant d’arriver à un stade où il ne me faudra plus 1 jour ou quelques heures pour récupérer mais des semaines !

Pour ne pas perdre en efficacité, physique ou mental, écoutons-nous ! Sachons identifier quand notre corps et/ou notre esprit nous demande du repos et au contraire quand cela nous dit « vas-y go go go ». Nous ne fonctionnons pas de manière linéaire, nous sommes cycliques et avons besoin de respecter ces cycles, à l’image de…. Je vous laisse deviner… Ma chère Dame Nature. Je l’ai déjà dit mais elle est vraiment un exemple à suivre a bien des niveaux.

Je vous parlerez bientôt d’une autre alliée que j’écoute beaucoup : l’intuition et sa compagne l’inspiration.

Je vous souhaite une excellente journée.

PS : n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

Petit exercice de visualisation

Pour la nouvelle année qui arrive, je vous propose un petit exercice. J’ai appliqué cela moi-même pour l’année qui vient de s’écouler. Et vue l’année de folie que je viens de vivre je me dois de vous partager cela !

Avez-vous déjà entendu parler de la visualisation ? Du pouvoir de nos pensées ? Penser positif attire le positif = loi de l’attraction. Et cet exercice aide à cela.

Vous avez des rêves, des passions, des envies qui vous trottent dans la tête depuis un moment ? Des valeurs, verbes, adjectifs ou objectifs qui vous tiennent à cœur ? Je sais que la réponse est oui.
Alors je vous propose de :

  • Lister tout cela dans un premier temps.
  • Ensuite choisissez 3 choses que vous avez écrit et réduisez-les à un mot pour chaque idées/envies ( ex : faire le tour du monde = voyager, rencontrer l’amour = aimer, gagner plus d’argent = fortune, se mettre à la photo = photo…). Pour que cela soit plus facile et réalisable, je vous conseille de prendre deux choses que vous faites déjà un peu, qui vous semble facile et une chose pour laquelle vous vous freiner encore pour X raisons. A moins que vous vous sentiez pousser des ailes dans ce cas lâchez-vous !
  • Pour finir, poser cela sur papier, box lumineuse, tableau à la craie peu importe le support, l’important est qu’il soit à portée de vue. Ainsi, chaque jour de l’année, vous verrez (même inconsciemment cela marche) les 3 priorités que vous avez choisis pour cette année. Les 3 maîtres-mots de votre année.

Votre cerveau imprimera ainsi, sans même que vous vous en rendiez compte, ce qui est important, et se mettra à réfléchir en fonction de cela. Un peu comme se réciter un mantra. Cela permet de visualiser les objectifs et d’y travailler sans que cela demande d’efforts particuliers. Une bonne façon de se motiver ! Au début, peut-être qu’il vous faudra les relire souvent, surtout lorsque la peur ou le doute vous freinera dans l’accomplissement d’une de ces choses.

Voici mes 3 mots à moi :

  • Aimer = je ne pensais pas seulement à rencontrer l’amour non, je voulais que mon année et ma vie soient sous le signe de l’amour en général, car qu’y a-t-il de plus beau et puissant ? A commencer par l’Amour de Soi. Et c’est quelque chose auquel on aspire tous et que l’on connait déjà d’une manière ou d’une autre. Il s’agissait plus d’en ajouter encore plus à ma vie plutôt que d’instaurer quelque chose de complètement nouveau.
  • Oser = parce que j’ai décidé que 2018 serait mon année et que j’avais une énorme envie de liberté professionnelle et de me mettre à mon compte (à l’heure où j’écris je me suis lancée dans certains projets, j’ai osé !) et que à la base je n’avais pas beaucoup confiance en moi. Voyant les effets positifs du peu de fois où j’ai osé quelque chose, je me suis dit « soyons fous, osons cette année ! »
  • Voyager = l’envie de voyager est là depuis toujours je dirais. Un besoin profond. Je l’ai inscrit pour cela. Dans les faits, je n’ai pas voyagé physiquement non. J’ai fait le plus beau et grand voyage, celui vers moi-même (et j’ai pas fini !).

Quand je dresse le bilan de cette année 2018 et que je regarde ces 3 mots je me dis « wahouuuu il s’en est passé des choses. Inattendues, merveilleuses, intenses, dingues parfois.  Mission Année accomplie ! »

Je vais de ce pas faire la même chose pour 2019 (je vous direz mes mots sur les réseaux sociaux ) et vous souhaite une année de folie !

Et toi, quels mots va définir ton année 2019 ?

L’attachement

Bonjour.

Voici ma réflexion du jour sur le sujet de l’attachement. Il ne s’agit que de mon point de vue, mon expérience, mes réflexions. Je serais ravie que vous partagiez les votre, les échanges sont toujours enrichissants.

Je vous souhaite une bonne écoute et une belle journée.

Ps : n’oubliez pas d’être votre propre lumière !

Sentiments/émotions

Dans mon dernier podcast (que vous pouvez écouter ici) je vous parler de ma définition de s’écouter. Et je vous entend vous dire : « S’écouter oui mais c’est un peu le bazar ». En effet, au début, on assiste à un tas de choses qui passe en nous sans trop savoir de quoi il s’agit vraiment. Voici une petite aide concernant nos ressentis.

I. Émotion

Emotion = latin « emovere » mettre en mouvement. Sert donc à réagir, passer à l’action = utile à la base et est déclenché par un stimulus extérieur (paroles, gestes, images…). On en dénombre 6 de base :

  • joie

  • tristesse

  • peur

  • colère

  • dégoût

  • surprise

L’émotion est brève, passagère. L’émotion est là pour nous faire réagir et vite. C’est une réaction physique, une sorte de décharge du corps. Elle est étrangère à notre mental. Il n’y a donc pas en soit d’émotions positives ou négatives, car ce sont des notions mentales. Au mieux, on peut dire agréables ou désagréables.

S’il n’y a plus de stimulus il n’y a plus d’émotions. Le problème est que parfois on s’accroche à elle, on ne la laisse pas juste passer, ou on la réprime ce qui fait qu’elle va s’ancrer en nous et réapparaître à la moindre occasion, ou pire, finir par causer un mal physique. Si on la fait persister alors nos paroles ou actes seront dans l’impulsion de l’émotion et donc pas raisonné et inadapté (qui n’a jamais parlé sous le coup de la colère, regrettant immédiatement ses mots). L’idéal est donc de ne pas se laisser envahir.

Pour cela, accepter l’émotion car on en ressens forcément, que l’on le veuille ou pas, et se dire « ok la je ressens telle émotion, pourquoi ? Que veut-elle me faire comprendre ? » Et ainsi prendre du recul pour pouvoir analyser la situation et agir au lieu de réagir. Ce qui est plus bénéfique pour nous.

II. Sentiment

Le sentiment est lié à la pensée, il vient donc de l’intérieur et c’est ce qui le rend durable. Il peu évoluer voir disparaître à long terme.  Il est ce que le cerveau perçoit d’une personne, d’une situation vécue. C’est un état psychologique. Des émotions refoulées peuvent donner naissance à un sentiment (l’angoisse née de la peur non exprimée/évacuée). Un sentiment peu aussi engendrer des émotions lors d’un souvenir par exemple. Si l’on éprouve de l’amour pour quelqu’un, le sentiment est là présent, tout le temps, sur une certaine durée. Lorsque l’on pense (action du mental) à cette personne alors naissent des émotions (dans le corps) telles la joie, le plaisir…

Exemple de sentiments : Amour, Confiance, Insécurité , sérénité, exaltation, honte, méfiance…

III. Prendre du recul

* S’exprimer

  • Dire « je » plutôt que « tu » si l’on s’exprime à propos de quelqu’un. En effet, le « tu » est perçu comme accusateur, la personne se sentira probablement agressée et sera sure la défensive et non à l’écoute.
  • Dire « je me sens…. » plutôt que « je suis…. » car nous ne sommes pas nos émotions/sentiments. 

* La méditation (Cf mon article sur la pleine conscience ici)

* Se promener

* Ecouter de la musique

Faire quelque chose qui vous fait du bien et vous concentrer sur autre chose.

J’espère que vous y voyez un peu plus clair et que cela vous aidera à plus et mieux vous écouter.

Belle journée et n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

S’écouter

Bonjour, aujourd’hui je vous parle de ma vision du « Nous », de « Soi ». Qui nous sommes, de quoi sommes nous fait et ce que j’entends par s’écouter.

Je serais heureuse que vous partagiez vos ressentis, avis etc. C’est toujours intéressant et enrichissant. Je vous prépare un article et une lettre (pour vous inscrire cliquez ici) pour approfondir un peu le sujet. Je vous tiendrez au courant évidemment sur les réseaux.
Je vous souhaite une excellente journée et n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

Facile ? Possible ?

Aujourd’hui petites réflexions autour du facile et du possible. Comme toujours, n’hésitez pas à me faire connaître vos retours, ressentis, impressions, j’aime beaucoup pouvoir discuter de tout cela avec vous, c’est toujours enrichissant. Merci de votre écoute et à bientôt.

Ps : n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

 

Liberté Chérie

Bonjour à tous. Aujourd’hui je vous partage mes réflexions et mon expérience sur la Liberté. N’hésitez pas à partager vos impressions, ressentis, avis etc et l’épisode si le coeur vous en dit.
Merci de votre écoute et n’oubliez pas d’être votre propre Lumière !

Ps : les livres mentionnés sont « les 4 accords toltéques » de Miguel Ruiz et « l’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle.

La mort, renouveau

Bonjour et bienvenue dans ce troisième épisode de L’instant pour Soi. Aujourd’hui je vous partage mes réflexions au sujet d’un thème d’actualité : la mort et la vision que l’on en a. N’hésitez pas à partager vos impressions, avis, ressentis, ainsi que le podcast/site, ce que bon vous semble.

Merci de votre écoute et belle journée.

Ps : n’oubliez pas d’être votre propre lumière !